29.06.2017

« Le secteur du logement social a un rôle primordial à jouer dans la transition énergétique et environnementale »

À l’occasion de la Semaine nationale des Hlm (24 juin – 2 juillet), la député européenne Karima Delli expose plusieurs leviers d’action pour réussir la transition énergétique et environnementale dans le secteur du bâtiment.

Quels sont selon vous les principaux défis que la France et l'Europe doivent prendre en compte pour réussir la transition énergétique et environnementale des bâtiments ?

Pour moi le secteur du bâtiment est face à un triple défi :

  • En finir avec les passoires énergétiques qui coûtent beaucoup d’argent aux habitants de ces logements, qui consomment de l’énergie inutilement et qui installent les plus pauvres dans la précarité.
  • Investir massivement dans la valorisation et la formation aux nouveaux métiers du bâtiment. La transition énergétique crée des emplois durables et non délocalisables, encore faut-il que les formations soient adaptées et accessibles.
  • De manière plus générale, il faut une prise de conscience du secteur sur la durabilité des constructions : il n’est plus possible de voir des résidences d’à peine 10 ans partir en lambeaux car on a voulu faire des économies au départ. 

Que faut-il faire pour renforcer l'implication des habitants dans cette transition ?

Je pense que les citoyens ont pour la plupart conscience des défis environnementaux à venir. Utiliser des matériaux un peu plus coûteux à la construction mais qui permettent d’économiser des dépenses d’énergie pour toute la vie du bâtiment : c’est logique et tout le monde peut le comprendre. Il peut s’agir par exemple de la mise en place d’un système de chauffage comme la boucle à eau chaude qui permet d’utiliser des chaudières plus performantes sur le long terme. Mais cela représente un coût supplémentaire au départ. C’est là que des aides, comme les crédits d’impôts, sont nécessaires. Les citoyens ont besoin de mesures incitatives.

Quel est le rôle du logement social pour réussir la transition énergétique et environnementale en France et en Europe ?

Le secteur du logement social a un rôle primordiale à jouer. Comme je l’ai évoqué, les plus pauvres, souvent locataires dans le parc social, sont doublement concernés par la transition écologique. Elle est un levier à la fois pour réaliser des économies au niveau de l’énergie (par exemple le chauffage), et donc renforcer le pouvoir d’achat, mais aussi sur le plan social, en offrant des conditions de vie plus décentes, plus saines.

La 5ème Semaine nationale des Hlm aura pour thème la transition énergétique et environnementale. Dans ce cadre, quels sont les messages qu'il vous semble important de faire passer afin de réussir collectivement la transition énergétique et environnementale ?

Réussir la transition écologique du secteur du bâtiment passera par une action coordonnée et collective. Il faut que la formation aux métiers du bâtiment soit innovante et surtout valorisée par notre société. Il faut que les pouvoirs publics soient aux côtés des bailleurs pour promouvoir des constructions toujours plus sobres en énergie. Enfin, il faut que les constructeurs ne visent pas l’économie à court terme mais à long terme. De nombreux efforts ont déjà été faits dans ce secteur, mais nous pouvons faire encore plus !